News

Back

Lutte contre la deforestation dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire: 200 producteurs du bassin d’approvisionnement du chocolatier Mondelez signent les premiers contrats nationaux de paiements pour services environnementaux (PSE)

Lutte contre la deforestation dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire: 200 producteurs du bassin d’approvisionnement du chocolatier Mondelez signent les premiers contrats nationaux de paiements pour services environnementaux (PSE)

L’ONG IMPACTUM a organisé une cérémonie de signature des premiers contrats de paiements pour services environnementaux (PSE) dans le cadre du projet pilote PSE, le Mercredi 26 septembre 2018 à Méagui. Cette cérémonie a été l’occasion de présenter les progrès réalisés à mi-parcours du projet. Il s’inscrit dans le cadre du programme COCOA LIFE du chocolatier international Mondelez, qui vise à améliorer simultanément la productivité agricole, la sécurité alimentaire et les conditions de vie des planteurs, tout en conservant les forêts résiduelles et préservant la biodiversité.


Photo by Adeline Dontenville, EU REDD Facility

Dans le cadre du projet pilote PSE, Mondelez International entend ainsi accompagner les populations de son bassin d’approvisionnement dans leurs efforts d’adaptation aux changements climatiques et de restauration du couvert forestier. Pour ce faire, des activités de conservation des dernières forêts restantes, de reboisement et d’agroforesterie seront organisées et menées avec la population locale, sous la supervision d’IMPACTUM, dans un schéma d’aménagement durable de son bassin d’approvisionnement.

« Nous espérons que les résultats seront bons et que nous pourrons implémenter ce projet ailleurs avec succès » souhaite Catharina Isabella PIETERS, la Directrice globale du Programme COCOA LIFE.

Au nom du Ministre de l’environnement et du développement durable, le Directeur Régional de l’Environnement de la Région de la Nawa, M. KOUAME K. Jérôme a adressé les sincères remerciements du gouvernement ivoirien au chocolatier Mondelez pour son accompagnement à la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre du mécanisme REDD+ depuis 2017. « Les paiements pour services environnementaux constituent une forme d’incitation des petits producteurs et des communautés locales aux actions de reforestation et de conservation des forêts, telle qu’envisagée par la stratégie nationale REDD+, adoptée par le gouvernement ivoirien en Novembre 2017. » indique M. KOUAME K. Jérôme avant d’inviter les signataires des contrats PSE à respecter les clauses convenues.

Il a également exhorté les autres acteurs du secteur privé, les acteurs institutionnels notamment le corps préfectoral, les directions régionales des ministères techniques, la société civile et la chefferie traditionnelle, à accompagner cette dynamique en la répliquant dans toutes les zones de production du cacao.

Lire l’article complet sur REDD+ Côte d’Ivoire

 

Plus d’information